Ordre du jour : Débat et vote du budget primitif 2018

Madame le Maire,

Chers collègues,

Merci pour la présentation de ce budget primitif 2018 ainsi qu’aux services de la Ville qui font un travail de qualité. Ce budget ressemble aux budgets des années précédentes : absence de nouveauté, absence de volonté en matière de projets permettant le redressement réel et nécessaire de notre ville.

Ce budget connait un écho particulier compte tenu du contexte national actuel. En effet l’Etat, plutôt que d’encourager la solidarité et la proximité, détruit les équilibres territoriaux avec la réforme territoriale, et les finances locales sont amoindries : Merci à François Hollande et à son fils spirituel, le Président Macron, continuant sur la même lignée.

Lors du Débat d'orientation budgétaire, je vous ai rappelé que nous aurions aimé vous entendre nous rappeler la situation économique de Montceau au sein du département et  nous présenter un véritable plan d’action à destination des entreprises et de lutte contre le chômage endémique que connait notre commune depuis de nombreuses années.

Votre budget, comme le précédent, manque d’ambition à ce sujet. Il serait louable que nous puissions concevoir un véritable budget de soutien au commerce, à l’industrie, ceci afin de redresser une situation de l’emploi dégradée et de combattre durablement le déclin de nos commerces de proximité. Nous demandons ainsi que la commission Économie puisse se réunir à ce sujet.

En commission finances, le 7 février dernier, vous avez reconnu avoir mal construit les investissements pour l’année 2017. Je tiens à saluer vos propos, il est louable de le reconnaitre et j’espère que vous en tiendrez compte pour l’avenir.

A la lecture de ce budget, je note toutefois des points positifs que je tiens à relever :

Tout d’abord, en dépenses d’investissement, vous prévoyez 40 000 euros de frais d’études pour la cuisine centrale. Je ne peux qu’être en phase avec cette mesure. Il devient nécessaire de revoir l’alimentation des cantines scolaires de notre territoire et de pouvoir recourir à des produits biologiques, locaux et à une alimentation plus saine. Votre idée de repenser la cuisine de l’hôpital de Montceau en ce sens est intéressante dans le sens où elle peut permettre de rénover et de faire survivre des emplois locaux voir dans créer de nouveaux avec le recours aux agriculteurs locaux par le biais de clauses environnementales et sociales.

Concernant l’éclairage public, nous devons conserver un éclairage de qualité et en fonctionnement continu afin de limiter la hausse de l’insécurité - déjà trop importante - à Montceau. Mais, je suis satisfait que vous teniez compte de nos propositions en augmentant les effectifs de Police Municipale, l’installation de caméras de vidéo-surveillance. Les travaux des locaux de la Police Municipale sont une bonne chose. Allez, encore un effort en prévoyant au budget l’équipement des policiers municipal avec des armes à feux.

L’autofinancement, la dette, l’épargne brute, etc. ont déjà été longuement abordés et vous avez répondu à certaines de nos préoccupations, je n’y reviendrai pas.  

Toutefois, quelques remarques : 

Sur les dépenses de fonctionnement :

Au poste 60613 - Chauffage urbain : Ce dernier fait l’objet de grandes inquiétudes liés à des hausses du tarif pour les usagers. Le BP 2017 prévoyait déjà une hausse de 100 000 euros et celui 2018 de 30 000 euros supplémentaires, vous nous avez indiqué que des négociations étaient en cours avec Moncia pour négocier le R2. Qu’en est-il à ce jour ? 

Sur les dépenses d’investissement :

Nous trouvons un report de 270 000 euros concernant le projet de skate-parc. Quand j’ai repris le procès-verbal du conseil municipal où nous avons voté le BP 2017, vous m’aviez confirmé que le projet de skate-parc était arrêté, que tout allez commencer. Un an plus tard, nous sommes toujours au même point : rien, toujours rien… Maintenant, ce serait à cause du projet de cinéma, que le skate-parc prendrait du retard… Les paroles c’est bien, les actes c’est mieux, les jeunes sont demandeurs mais l’écho ne perce pas… Les jeunes m’interpellent à ce sujet : ce projet est-il mort-né ? Verra-t-il enfin le jour ? Ou bien finira-t-il comme le canal sous son état actuel : vide ? 

Je vous réitère ma proposition faite le 21 décembre dernier : devons-nous faire appel à Tony Hawk pour qu’il nous fasse un don ? Je me porte volontaire pour le démarcher si vous le souhaitez ! 

En matière d’imposition, rien de neuf sous le soleil de ce 20 février… Comme pour les années précédentes, entre le débat d’orientation budgétaire et le budget primitif, il n’y a aucune différence, vous ne prenez pas en compte nos remarques et cela fait presque quatre ans que vous maintenez des taux d’imposition certes stables sur la base communale mais qui subissent l’impact de la hausse de la base nationale. Depuis quatre ans, vous aviez tout le temps nécessaire pour les baisser, pour redonner à Montceau une juste imposition, pour rendre aux Montcelliens ce pouvoir d’achat si injustement confisqué. Alors que Montceau perd des habitants, une telle mesure serait été un signal fort à destination de la population, des entreprises et commerçants et pourrait permettre l’installation de nouvelles familles et entreprises sur notre territoire.

Pour conclure, comme les années précédentes, vous n’innovez pas. Vous êtes encore à la tête de Montceau, vous pourriez faire preuve d’audace pour les mois à venir mais ce budget 2018 n’en fait pas la démonstration, ce budget n’apportant pas d’avancée significative pour les Montcelliens, je voterai contre.

Je vous remercie.

Retrouvez l'article de l'informateur de Bourgogne en ligne

Les cookies présents sur ce site nous permettent d’offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d’analyser notre trafic
Accepter Refuser